Procès Roudier : Montpellier ville colonisée, le pouvoir sur les dents !

Lettre de la LIGUE DU MIDI du 9 décembre, à propos du procès de Richard et Olivier ROUDIER qui s’est tenu le 5 décembre à Montpellier, et auquel étaient présents plusieurs membres de notre clan afin de soutenir la Ligue du Midi.
(Images travaillées par l’équipe des Brigandes)
Richard et Olivier étaient jugés pour s’être rendu dans les locaux d’une association accueillant des jeunes immigrés, afin de demander des comptes sur le financement public octroyé à ces associations.
Le jugement est tombé ce mardi 12 décembre : pour quelques feuilles lancées en l’air, deux tasses tombées par terre et des haussements de ton, Olivier Roudier a été condamné à un mois de prison ferme et 2000 euros d’amende. Richard a par contre été relaxé.

 

 
Lire la suite

Réponse à Rivarol. Porcinet « persiffle et signe ».

Rivarol a remis ça ! La terrible secte des Brigandes une nouvelle fois dénoncée.

Pour ce qui concerne « l’agression » : visionner notre vidéo Pourquoi j’ai mis un coup à Jérôme Bourbon

Pour ce qui est des témoignages sur la « secte des Brigandes », la suite de l’article ici présent est faite pour vous !

 

SOMMAIRE

– De nouveaux témoignages sur la « secte des Brigandes »
Genèse de l’affaire
Qui sont les personnes témoignant dans Rivarol et quel est leur mobile ?
Pourquoi Jérôme Bourbon prête-t-il une oreille attentive à ces témoignages calomnieux ?
Quand Porcinet essaie de justifier ses témoignages bidons
Pour plus d’informations

 

De nouveaux témoignages sur la « secte des Brigandes »

Afin d’enrichir l’article de Rivarol, vous trouverez ici de nouveaux témoignages sur la « secte des Brigandes ». Ils ne se recoupent pas forcément avec les témoignages publiés par Jérôme Bourbon et n’auraient probablement pas été diffusés par son journal. Nous prenons donc le risque de publier ces révélations exclusives sur la secte la plus dangereuse de France :

 

Brigitte BARDOT : Adorable Marianne, je vous souhaite tout le succès que vous méritez au mépris de cette discrimination dont vous faites l’objet, on se demande pourquoi ? Y’en a marre de tous ces cons ! (Lettre du 25.07.2017)

 
Lire la suite

Rivarol selon Chateaubriand

« Il pérorait seul et se faisait écouter avec quelque droit comme un oracle. »

François-René de Chateaubriand

Un petit clin d’œil à Rivarol.
 
Extrait des Mémoires d’outre-tombe de François-René de Chateaubriand :

« Je fus invité à dîner avec mon frère chez le baron de Breteuil ; j’y rencontrai la baronne de Montmorency, alors jeune et belle, et qui meurt en ce moment ; des évêques martyrs, à soutane de moire et à croix d’or ; de jeunes magistrats transformés en colonels hongrois, et Rivarol que je n’ai vu que cette unique fois dans ma vie. On ne l’avait point nommé ; je fus frappé du langage d’un homme qui pérorait seul et se faisait écouter avec quelque droit comme un oracle. L’esprit de Rivarol nuisait à son talent, sa parole à sa plume. Il disait, à propos des révolutions : « Le premier coup porte sur le Dieu, le second ne frappe plus qu’un marbre insensible. » J’avais repris l’habit d’un mesquin sous-lieutenant-d’infanterie ; je devais partir en sortant du dîner et mon havresac était derrière la porte. J’étais encore bronzé par le soleil d’Amérique et l’air de la mer ; je portais les cheveux plats et noirs. Ma figure et mon silence gênaient Rivarol ; le baron de Breteuil, s’apercevant de sa curiosité inquiète, le satisfit : « D’où vient votre frère le chevalier ? » dit-il à mon frère. Je répondis : « De Niagara. » Rivarol s’écria : « De la cataracte ! » Je me tus. Il hasarda un commencement de question : « Monsieur va… ? – Où l’on se bat », interrompis-je. On se leva de table. »

 

Le même Chateaubriand qui écrivait à propos des jésuites, après les avoir défendu :

« Je dois avouer que les Jésuites m’avaient semblé trop maltraités par l’opinion. J’ai jadis été leur défenseur, et, depuis qu’ils ont été attaqués dans ces derniers temps, je n’ai dit ni écrit un seul mot contre eux. J’avais pris Pascal pour un calomniateur de génie, qui nous avait laissé un immortel mensonge ; je suis obligé de reconnaître qu’il n’a rien exagéré. (…)
Au surplus, l’audace est grande. Cette Congrégation, à peine rétablie, repoussée de toute part, suspecte au Sacré-Collège lui-même, n’en aspire pas moins à donner la tiare et à se mêler de toutes les affaires du monde. »

(Journal d’un conclave, 1829)

 

Et aujourd’hui, le journal Rivarol monte au secours des jésuites
mis à mal par les Brigandes !

Renaud Camus à la Ligue du Midi

Prestation des Brigandes à la Ligue du Midi

 

Dimanche 10 septembre 2017, nous avons participé à la Fête de la Ligue du Midi, en Petite Camargue, près de Nîmes, dans une ambiance chaleureuse. 200 personnes étaient présentes. Les Brigandes y ont donné un mini-concert accueilli par des tonnerres d’applaudissements, et dont nous vous présenterons prochainement la vidéo.

Nous n’écrirons pas un résumé de cette journée, chose déjà faite par la Ligue du Midi elle-même : https://liguedumidi.com/fete-de-rentree-de-ligue-midi-formidable-succes/

Par contre, nous soulignerons l’intervention pertinente de Renaud Camus, que vous pouvez lire ici , et dont nous vous présentons quelques extraits ci-dessous. À méditer…

 
Lire la suite

Une réaction sérieuse au clip « On vous emmerde »

Un fan a décidé de passer un peu de temps sur le clip « On vous emmerde » et d’en faire profiter tout le monde ! :
 
Nouveau clip des Brigandes & LaBruyère sobrement intitulé « On vous emmerde » où elles profitent des vacances :
https://www.youtube.com/watch?v=uVh3KDoz6ls

Vu que la chanson est au sujet des « livres maudits » et que le clip montre un bon paquet d’œuvres dissidentes, je me suis dit que j’allais faire un listing le plus complet possible de tout ce qui est montré dans la vidéo
 
– Le livre noir de la révolution française (collectif)
– Mystères et secrets du B’nai B’rith (Emmanuel Ratier)
– Le CRIF (Anne Kling)
– L’effondrement du système technologique (Théodore Kaczinski)
– Rothschild, une banque au pouvoir (Martine Orange)

 
Lire la suite

Une Brigande sauvée de l’antifa


 
Non, ce n’est pas la réincarnation de Jimi Hendrix au bras d’une Brigande !
Samedi 12 août à la Salvetat-sur-Agout, Chrystelle des Brigandes a été sauvée d’une agression de l’antifa par un sympathique congolais. Ce dernier a menacé les sbires du « collectif antifa des hauts cantons de l’Hérault » qui ont reculé après avoir tenté de convertir à l’islam le garçon nommé Djiloo. Il a crié à Claude Bensignor de la GPU anti-identitaire : « je vais te manger toi ! », et tout s’est terminé par des rires et un festin en l’honneur de Djiloo.
Djiloo a promis qu’il chanterait prochainement une chanson avec les Brigandes.
Il ne renoncera pas à ses dieux ancestraux pour le fantôme d’Allah que ses ancêtres n’ont pas connu et dont ils n’auraient pas aimé la charia. Djiloo veut promouvoir un retour en Afrique pour les noirs arabisés, afin qu’ils retrouvent les génies de cette terre merveilleuse.
 
Lire la suite

Entretien pour le blog de Týr Mórríghan

Le blog anglophone The Harmony of Týr Mórríghan, qui nous avait interviewé une première fois en décembre 2015, a tenu à faire un nouvel entretien avec notre groupe durant le mois de juillet 2017.

Pour lire notre nouvel entretien sur le blog de Týr Mórríghan : https://theharmonyoftyrmorrighan.blogspot.fr/2017/07/civil-public-discourse-interview-on.html

Vous trouverez ci-dessous une traduction de l’interview :

 

Entretien sur la société avec Les Brigandes

 

TÝR MÓRRÍGHAN : Nous étions pour la dernière fois en contact il y a presque deux ans. Depuis, beaucoup de choses se sont révélées dans ma vie et dans le monde et, d’après ce que j’ai lu sur votre blog et entendu dans vos chansons, beaucoup de choses se sont révélées pour les Brigandes aussi.

Lorsque j’ai publié mon premier entretien avec vous, les cultes abrahamiques et leur appareil financier et de sécurité ont piraté mon ancien blog sur un autre site, ainsi que mes pages sur les réseaux sociaux – nous étions en décembre 2015. Pour moi, cela indique que les informations et les idées que vous produisez sont perçues comme une menace sérieuse à la viabilité des cultes abrahamiques et de leur appareil financier et de sécurité, ainsi qu’à leur aptitude à opérer librement.

 
Lire la suite

À BAS L’ÉLECTORALISME ET LES POLITICARDS !

MISE AU POINT DU GROUPE DES BRIGANDES

 
Après des élections présidentielles qui ont vampirisé les esprits pendant six mois, et avec le résultat funeste qui s’en est suivi, nous voulons préciser notre position en constatant avec tristesse que la France est bafouée de manière insupportable. Et ce sera pire la prochaine fois !

Nous sommes hostiles à l’électoralisme, ce jeu pervers pour nous tenir dans l’espérance d’un changement. Et cela dure depuis deux siècles. Ceux qui se plient à la farce électorale ne font que l’entretenir, aussi sincères soient-ils.

Nous saluons le geste de Marion Maréchal-Le Pen qui s’est retirée d’une partie piégée où les dés sont pipés de manière irréversible. Nous aimerions que d’autres personnalités fassent preuve du même sens de l’honneur. Mais la comédie continue et on pourra s’amuser de ce spectacle encore longtemps plutôt que d’opérer une prise de conscience révolutionnaire (n’ayons pas peur des mots). Soutenir l’électoralisme, c’est faire obstacle à la dynamisation d’une conscience nationale renouvelée.

À moins de pouvoir compter sur une majorité de parlementaires qui, de toute façon, prendraient vite les mauvaises « habitudes républicaines », il faut être inconscient pour siéger côte à côte ou dialoguer avec nos ennemis tout en les regardant décider de l’heure de notre égorgement.
 
Lire la suite

La vie en communauté demande plus qu’une simple opposition à la « barbarie ambiante »

Récemment, nous avons reçu le message suivant :

« Bonjour,

J’aimerais savoir comment vous allez préparer vos enfants à la barbarie ambiante si vous les élevez dans une bulle communautaire ? »

Notre réponse :

« Bonjour,
Justement : en leur inculquant des valeurs fortes, dans un esprit de solidarité et de fraternité, au sein d’un groupe déjà disposé par son unité à affronter des événements qui écraseront beaucoup plus facilement un individu isolé.
Donc, la question peut se retourner : Comment allez-vous préparer vos enfants à la barbarie ambiante si vous en faites des individus isolés, élevés dans la bulle du numérique, laissés en pâture à la culture
teenager abrutissante et si intégrés au système qu’incapables de s’adapter rapidement à une situation marginale ?
Cordialement,
Le secrétariat »

Lire la suite