Quelques conseils amicaux d’un Texan à Jérôme Bourbon

Lettre ouverte d’un Texan à Jérôme Bourbon, écrite directement en français par l’auteur (le texte a été laissé tel quel).

En tant que Texan brut, je n’imaginais jamais que je devais donner des conseils à un señorito élevé dans la haute bourgeoisie de la droite royaliste. Jésus conseille, «Ne donnez pas . . . vos perles devant les porcs, de peur qu’ils ne les piétinent et qu’ils ne se retournent pour vous déchirer.» (Matthieu 7:6.) Mais je suis un apprenti lent et j’aime les animaux.

L’estimable Adrien Abauzit a dispensé la sagesse dans une interview récente dans «Egalité et réconciliation:».

«Religion et politique ne doivent pas se mélanger car elles ont un objet différent. L’objet du christianisme, c’est la justification. L’objet de la politique, c’est la défense du bien commun.»

Alors, saint Bourbon, vous devez descendre du ciel en entrant dans le politique. Je souhaite que vous restiez dans le ciel et rester en dehors de la politique. Mais jusqu’à ce que vous veniez au centre médical de Houston pour obtenir une opération de pontage gastrique pour enlever une partie de votre estomac et de votre intestin, vos ailes ne seront pas assez fortes pour soulever votre gros ventre dans le ciel. Houston a les gens les plus gras du monde et nous avons les chirurgiens les plus experts pour cette opération. Je suis ton ami sincère et je veux t’aider. Je vais vous assurer d’avoir le meilleur chirurgien. Un chrétien doit «apparaître bon sur bois», sinon personne ne l’écoutera. Tel est notre âge superficiel. Venez à Houston, perdez du poids, puis devenez un prédicateur laïc, si vous voulez aider à sauver les âmes. M. Bourbon, souvenez-vous de votre catéchisme. La gloutonnerie est l’un des sept péchés capitaux. Si sainte Jeanne détestait le blasphème, que penserait-elle de votre gros baril d’intestins? Ne soyez pas si prompts à condamner l’impureté des autres. Et pourquoi regardes-tu le fétu qui est dans l’œil de ton frère, et tu ne prends pas garde à la poutre dans ton œil?» (Matthieu 7:3)

 
Lire la suite

La défense des Brigandes s’organise… en Amérique.

Notre fan du Texas a tenu à ce que nous publions sa “troisième lettre ouverte”. Il l’a rédigé en français, et nous l’avons laissée telle quelle.

 

Troisième lettre ouverte aux Brigandes d’un Texan

 

C’est avec plaisir que j’ai vu la frustration de Grégory Cohen et d’autres ennemis des Brigandes, qui ne comprennent pas comment Les Brigandes gagnent assez d’argent pour soutenir leur Clan. Laissez-moi vous aider, Cohen, pendant que j’écris un autre chèque de 400 euros pour eux. J’aime Les Brigandes et leur Clan. Quand je mourrai, je laisserai pour Les Brigandes une grande partie de ma propriété, en espèces. Et je ne suis pas seul dans ça. Beaucoup de gens donnent de l’argent à Clan Les Brigandes parce qu’ils valent bien plus que de l’argent. Ils expriment le pouvoir divin. Chaque mot et chaque note rayonnent de l’amour de la France. Contre les amants de la mort, contre le régime des succubi étouffant sur tous les peuples de l’Europe occidentale aujourd’hui, ils se lèvent défiant. Face aux cris haineux et les mensonges absurdes de leurs ennemis, les Brigandes font revivre les esprits de la belle France. C’est la France que les jeunes cœurs américains comme le poète Alan Seeger (mort le 4 juillet 1916, 28 ans, la Somme) ont aimé, une terre de liberté. Alors que Macron, Philippe, CRIF, Zuckerberg, Bruxelles et autres complotent pour assassiner la liberté avec plus de répression, Les Brigandes chantent et rigolent et dansent. Et la musique, ah, même une vieille copine en Oklahoma qui ne parle pas français atteste que la musique est divine et soulève son cœur. Elle, une économiste, compare Les Brigandes à « Carmina burana » de Carl Orff, musique parfaite pour la apopcalypse de picsou exigé par le Draghi am Main de la BCE, par l’augmentation illimitée des crédits bancaires qui exploitent l’expansion illimitée de la population afro-asiatique. Pour moi, ils rappellent aussi les préraphaélites dans l’art, l’Aube Dorée de W.B. Yeats dans la poésie, la rébellion des paysans dans la politique, les premiers chrétiens dans l’inspiration religieuse et le style de vie. Ils sont une merveille. Si j’avais un masque, je le porterais. Je mangerai seul crackers et eau et donne tout mon argent à Les Brigandes.

John Griffey

Houston, Texas

Les Brigandes interdites en Allemagne

 

Les Brigandes étaient invitées à présenter deux concerts à Arnstadt en Allemagne devant plusieurs centaines de personnes le week-end du 13-14 avril. Le concert était organisé dans une salle municipale. Récemment, la ville a prévenu l’organisateur que, sur « conseil » de l’Office Fédéral de Protection de la Constitution (plus ou moins l’équivalent de la DGSI en Allemagne), les Brigandes ne pouvaient pas se produire dans une salle municipale ! Les concerts sont donc annulés.

En quoi Les Brigandes menacent la Constitution de l’Allemagne, nous ne le savons pas. La municipalité d’Arnstadt ne s’est pas encombrée de justifications. La seule chose que nous pouvons en déduire est que Les Brigandes sont de facto interdites sur le territoire allemand.

LE COIN DES ÉRUDITS : Un texte d’Alexandre Douguine pour illustrer Errant et fugitif

(L’auteur est seul responsable de ses idées)

 

Nous publions ci-dessous un texte d’Alexandre Douguine, datant du début des années 2000, qui exprime à sa manière les deux grandes « races spirituelles » qui forment l’humanité : elles sont symbolisées dans la Genèse par les deux archétypes Caïn et Abel. L’Église, qui est l’institution d’Abel, a diabolisé Caïn comme le meurtrier, mais le mythe lu étymologiquement nous apprend que Caïn (étym. le maître) fait disparaître Abel (étym. l’apparence, la fumée) car Caïn est demi-dieu. (Abel est le fils d’Ève et d’Adam, l’homme, alors que Caïn est le fils d’Ève et d’un dieu.)
Caïn peut être destructeur s’il n’atteint pas la maîtrise. Mais c’est lui qui, par son énergique volonté et son intelligence, est le père des civilisations, des arts et des philosophies. Abel trouve sa satisfaction dans le simple fait de vivre et de croire. Caïn a besoin de chercher et de créer par lui-même, pour le pire comme pour le meilleur.
Dans le mythe de la Genèse, Abel est le berger qui guide ses moutons, alors que Caïn laboure la terre et offre les fruits de son travail.
La chanson
Errant et fugitif, qui a donné le nom de notre prochain album (sortie annoncée en février !), est un hommage aux fils de Caïn :

 

Les Brigandes – Errant & fugitif

 
Lire la suite

­Délégation des Brigandes en Russie. Partie 3 : Sotchi

Voir les précédents résumés de notre voyage en Russie : à Moscou et à Perm.

Pour terminer leur voyage en Russie, Antoine et Roxane se sont rendus à Sotchi le 14 octobre pour participer au XIXe Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants, qui se terminait le 22 octobre.

 

Sotchi, à quelques kilomètres au nord de la frontière géorgienne.

 

Cérémonie d’ouverture du XIXe Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants

 
Lire la suite

Délégation des Brigandes en Russie. Partie 2 : Perm

Voir la première partie du voyage de notre délégation en Russie : ici.

Perm se situe à l’Ouest de la chaîne de montagnes de l’Oural, considérée comme la frontière géographique entre l’Europe et l’Asie et marquant le début de la Sibérie. Antoine et Roxane des Brigandes s’y sont rendus entre le 11 et le 14 octobre 2017.

 

La Kama, le fleuve qui passe dans la ville de Perm

 
Lire la suite

Deuxième lettre ouverte aux Brigandes d’un Texan

Écrit en français par l’auteur

L’idée fausse la plus répandue à propos des Brigandes est qu’elles sont fascistes, d’extrême droite, etc.
En fait, ils ne sont ni à droite ni à gauche, ils sont au-dessus.

(Cette expression est attribuée à Charles De Gaulle mais ce n’était pas vrai de De Gaulle, il était
centriste, pas au-dessus.)

Par « ci-dessus », je veux dire qu’ils sont comme le LSD pour l’esprit. Ils assouplissent les voies neuronales
rigides dans le cerveau qui amortissent et rendent routinière notre pensée et notre comportement. Tout
comme le LSD est parfois utilisé pour soigner les toxicomanes et pour la dépression, écouter Les
Brigandes est un traitement pour la dépression personnelle et culturelle. Heureusement, la prescription
d’un médecin n’est pas nécessaire. Il n’y a absolument aucun danger à écouter Les Brigandes, sauf le
danger d’être surpris, d’être enchanté, de vivre à nouveau le monde comme un petit enfant.

L’enchantement de Les Brigandes est une chimie combinant l’imagination lyrique unique, les belles
voix, l’allure féminine, la chorégraphie habile, les charmants costumes, l’instrumentation talentueuse, et
les arrangements musicaux excellent.

Il y a aussi quelque chose d’invisible que je ne peux pas stipuler, qui a à voir avec l’unique esprit de
corps de vivre en tant que clan, dédié à une vie spirituelle et séparé de la pollution mentale, morale et
physique du monde. Ils ont renoué avec un monde spirituel qui est tout à fait étranger à l’esprit
occidental d’aujourd’hui. Il était le plus fort dans notre passé lointain, mais a presque complètement
disparu au cours des vingt ou trente dernières années.

Un deuxième point: ironiquement, la gauche les attaque bien qu’ils remplissent la vision gauchiste
d’une vie utopique. Ils travaillent en équipe, mais, paradoxalement, chaque membre conserve et
exprime d’une manière encore plus complète ses talents uniques. Ils ne sont pas « aliénés de leur
travail », pour employer l’expression par laquelle les marxistes dénoncent la relation écrasante entre la
classe ouvrière et le capital.

Les gauchistes qui sont offensés par Les Brigandes ne comprennent pas que, si la culture et la politique
dominantes qui sont alimentées aux masses étaient niaisement Droitiste aujourd’hui, pas niaisement
Gauchiste aujourd’hui, les Brigandes seraient également critiques à l’égard de la Droite. Et des gens
serait attaquer Les Brigandes en tant que communistes, anarchistes, hippies, etc.

C’est parce qu’ils ne sont ni à droite, ni à gauche. Ils sont au-dessus.

John Griffey, Texas

Lettre ouverte aux Brigandes d’un Texan

Un admirateur des Brigandes du Texas nommé John Griffey, qui est un de nos bons soutiens, a tenu à faire une déclaration publique aux Brigandes. Voici son texte :

 

Quand ma ville, Houston, a été détruite par un grand déluge du 25 au 30 août, j’ai d’abord trouvé Les Brigs en train de chanter « La Loge des Jacobins ». Wow c’est différent. J’ai regardé plus. Bientôt, j’ai été enchanté. Maintenant, je suis obsédé. Mon Houston détruit? Pas important! Les Brigandes sont importantes! La musique vient d’un royaume supérieur. En tant que fanatique des Brigs, mon esprit est élevé. En tant qu’étudiant de David Hume, je n’ai jamais été religieux. J’ai toujours été moqueur. Maintenant, je reconsidère. Peut-être qu’il y a quelque chose à cette idée de « l’âme » après tout?

Je suis donc surpris par les attaques haineuses contre Les Brigs venant de la droite catholique. Les Brigandes aiment le Christ et la France. N’êtes-vous pas catholiques du même côté?

Il est vrai que Les Brigs ont marqué un point avec « Le Rat Jeze ». Pourquoi la droite catholique était-elle si fâchée contre une satire contre l’ordre sacré le plus à gauche, un ordre qui prêche beaucoup le socialisme, moins Jésus-Christ, depuis les derniers cinquante ans?

 
Lire la suite

Les Brigandes à la télévision russe (Tsargrad TV)

 

Reportage de la chaîne de télévision russe Tsargrad TV du 12 octobre 2017 sur LES BRIGANDES.
(Sous-titres français réalisés par l’équipe des Brigandes)
Antoine et Roxane du groupe des Brigandes ont été interviewés dans les bureaux de la chaîne à Moscou en octobre 2017. Un rapport de leur voyage en Russie sera bientôt diffusé sur notre blog !

 

Voir la version originale de l’émission : https://www.youtube.com/watch?v=z6DQHPdY6Hw

Entretien pour le blog de Týr Mórríghan

Le blog anglophone The Harmony of Týr Mórríghan, qui nous avait interviewé une première fois en décembre 2015, a tenu à faire un nouvel entretien avec notre groupe durant le mois de juillet 2017.

Pour lire notre nouvel entretien sur le blog de Týr Mórríghan : https://theharmonyoftyrmorrighan.blogspot.fr/2017/07/civil-public-discourse-interview-on.html

Vous trouverez ci-dessous une traduction de l’interview :

 

Entretien sur la société avec Les Brigandes

 

TÝR MÓRRÍGHAN : Nous étions pour la dernière fois en contact il y a presque deux ans. Depuis, beaucoup de choses se sont révélées dans ma vie et dans le monde et, d’après ce que j’ai lu sur votre blog et entendu dans vos chansons, beaucoup de choses se sont révélées pour les Brigandes aussi.

Lorsque j’ai publié mon premier entretien avec vous, les cultes abrahamiques et leur appareil financier et de sécurité ont piraté mon ancien blog sur un autre site, ainsi que mes pages sur les réseaux sociaux – nous étions en décembre 2015. Pour moi, cela indique que les informations et les idées que vous produisez sont perçues comme une menace sérieuse à la viabilité des cultes abrahamiques et de leur appareil financier et de sécurité, ainsi qu’à leur aptitude à opérer librement.

 
Lire la suite

Visite à notre éditeur allemand

 
Je m’appelle Ruedi Füllemann et je suis marié avec Chrystelle qui est membre des Brigandes. C’est la graphiste du groupe mais on la voit parfois avec une guitare, instrument sur lequel elle compose des musiques pour les enfants. Quant à moi, je suis « l’ingénieur » du clan qu’on appelle pour les problèmes techniques à cause de mon cursus scientifique qui me fait dire face à tout problème : « Je sais pourquoi ! ».
Avec un nom comme le mien, on s’imagine aisément que je puisse avoir des notions d’allemand, et comme les Brigandes ont une certaine notoriété en Allemagne, je suis chargé de la communication avec ce pays. De plus, je m’occupe aussi de la Russie avec Antoine et Roxane qui étudient le russe avec moi. D’ailleurs, ils retourneront là-bas à l’automne prochain, sauf si d’ici là, nos connards de politiques déclarent la guerre à Poutine à partir de la Syrie.
 
Lire la suite

Entretien entre Radio Brigandes et Daria Douguine

Radio Brigandes s’entretient avec Daria Douguine, journaliste russe et fille du philosophe et géopoliticien Alexandre Douguine. Parmi les thèmes abordés :
– Les cercles anti-globalistes dans lesquels Daria Douguine travaille.
– Le think-tank Katehon : le nom de Katehon (tiré des Épîtres de Paul) désigne l’Empire s’opposant à l’Antéchrist.
– L’eurasisme et la lutte contre le monde unipolaire.
– L’avenir du monde et de la Russie.

 

Entretien entre Radio Brigandes et Daria Douguine