Quand Jérôme Bourbon tire sur Jean-Marie Le Pen…

Il y a quelques jours, nous avons publié le clip « Monsieur Le Pen » pour les 90 ans de Jean-Marie Le Pen, et avec la participation de celui-ci.

L’hystérique Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol, est tombé de haut et a relancé de plus belle sa croisade contre la « secte sataniste ». Rappelons que le personnage n’a pas pour ennemi n°1 Jacques Attali, Emmanuel Macron ou les Rothschild, mais le groupe des Brigandes. Ce pauvre inculte estime que tout ce qui sort du cadre catholique et s’intéresse d’un peu trop près à l’ésotérisme est sataniste. Probablement aurait-il fait brûler des génies de l’esprit européen comme Pythagore, Socrate, Platon ou Saloustios. D’autant plus que Les Brigandes sont des femmes, donc forcément une incarnation du Malin…

Si vous n’êtes pas catholique inquisiteur à la manière dont Bourbon l’entend, vous êtes forcément sataniste .

Le problème est que, ses dénonciations n’ayant pas de prise sur Jean-Marie Le Pen, il se retrouve obligé de dénoncer celui-ci comme complice d’une secte noire… Il y a encore une semaine, Jérôme Bourbon louait le Menhir pour lequel il organisait une croisière sur la Seine (ou plutôt « avec lequel » il organisait une croisière, mais pour son propre compte). Maintenant, il écrit sur tweeter ce genre de choses à propos de Jean-Marie Le Pen :
 

 
Lire la suite

LE CONCERT DES BRIGANDES À LA GUICHE (SAÔNE-ET-LOIRE)

Ce dimanche 10 juin 2018 après-midi, les Brigandes ont donné leur deuxième véritable concert (presque 2 heures de spectacle) à La Guiche, en Saône-et-Loire. Le concert a été organisé avec l’aide de l’association « Le Réveil de Bourgogne », qui nous mît la salle à disposition et que nous remercions chaleureusement pour sa collaboration. (Pour contacter le « Réveil de Bourgogne » : reveil.de.bourgogne@gmail.com)

 

200 personnes étaient présentes pour assister à ce concert, malgré la complexité à laquelle nous devons nous soumettre dans le contexte liberticide français (obligation de dissimuler l’adresse du concert jusqu’au dernier moment et de ne la révéler qu’aux personnes ayant payé leur place). Cela ne facilite pas l’accès à nos prestations, organisées de manière privée et dans des zones rurales, ce qui ne peut qu’honorer l’esprit campagnard et clandestin des chouans auxquels le nom des Brigandes fait référence.

 
Lire la suite

Antoine et Irène des Brigandes interviewés sur Radio Courtoisie

Antoine et Irène des Brigandes étaient interviewés sur Radio Courtoisie dans le Libre Journal de l’Identité du 27 avril 2018, animé par Henri Dubost.

Radio Courtoisie : radiocourtoisie.fr

Pourquoi la Ligue du Midi aime les Brigandes…

ARTICLE ÉCRIT PAR LA LIGUE DU MIDI : https://liguedumidi.com/pourquoi-la-ligue-du-midi-aime-les-brigandes/

Communiqué de la Ligue du Midi

 

A l’occasion du concert des Brigandes un journaliste a posé, au téléphone, cette question : « pourquoi, à la Ligue du Midi, aimez-vous les Brigandes ? »

Voici la réponse (qui ne sera certainement jamais publiée) que lui a asséné un porte-parole de la Ligue: « ayant dû subir à maintes reprises les attaques du politiquement correct, la Ligue sera toujours du côté des bannis et des proscrits… c’est un peu son côté boy-scout. Quand nous voyons qu’un groupe musical qui transpire le talent est attaqué quotidiennement par les médias de propagande et tout spécialement depuis qu’il atteint une reconnaissance internationale ; quand on sait que ce groupe ne trouve pas une seule salle pour se produire et que le jour même (c’est évidemment une coïncidence) de leur premier véritable concert, la chaîne M6 leur consacre une émission qui ressemble plus à un traquenard qu’à du travail de journalisme, nous sommes forcés de les aimer surtout parce qu’en matière d’influence, elles sont un média à elles seules et qu’un de leur clip vaut 10 campagnes d’affichage, un album vaut 100 distributions de tracts et que leur dernier concert vaudra plus que tous les meetings de l’année…

 
Lire la suite

Complot contre les Brigandes (Mars 2018)

Point presse de mars 2018 sur les nouvelles accusations mensongères contre Les Brigandes (avec Joël LaBruyère, Marianne et Antoine). CHAPITRES : I. Une opération politique (2:00) II. Le témoin à charge : une éconduite jalouse (4:58) III. Les accusations : une marque indélébile (7:44) IV. La tactaquetique du gendarme journaliste (13:10) V. Ennemis d’état (14:20) Lire la suite