Alors que la majorité des Français a (une fois de plus) confirmé son abrutissement lors de ces élections présidentielles, nous réaffirmons avec d’autant plus de vigueur la nécessité de développer un ordre social parallèle: le clan. Il n’y a rien à attendre du système, ni des masses qui le demandent.

Vous trouverez ci-dessous notre contribution au journal franco-russe Sans Frontières d’avril 2017 ( http://sf.donntu.org/pdf/sf0417.pdf ): « Former des clans pour offrir un avenir à la culture européenne »